12 septembre 2007
Les médias - Révolution tous azimuts

Le multiplateforme fait désormais partie du quotidien des agences de publicité. L’univers se transforme en profondeur. Les cibles sont beaucoup plus que des données démographiques, il faut désormais tenir compte de la ou des communautés virtuelles auxquels elles appartiennent. Les consommateurs recherchent plus d’informations, ils sont désormais en contrôle et exigent, de plus en plus,  des médias participatifs. L’accessibilité du consommateur à des technologies nouvelles rend la tâche des planificateurs médias définitivement plus complexe et exige qu’ils doivent maintenant travailler de concert avec des spécialistes de d’autres disciplines.

Au cours de ce rendez-vous annuel du CDMQ/Infopresse, quatre éminents spécialistes ont pris la parole. Voici un résumé de deux des 4 présentations.

Pour consulter le programme complet, cliquez ici.

Texte rédigé par Yolande Cyrenne, en collaboration spéciale avec le CDMQ.
------



Les habitudes médias des Québécois à l'heure du multiplateforme
par Michel Berne, associé et cofondateur Ad Hoc Recherche


Les habitudes médias de l’ensemble des consommateurs ont changé face aux médias traditionnels avec la venue d’Internet. Quelles sont les habitudes médias des médias non-traditionnels ? Qui les utilisent ? Quels en sont les bénéfices ?  Finalement, quel est l’impact des nouvelles technologies sur les médias traditionnels ?

Premièrement, qu’est-ce que le multiplateforme ?
C’est la diffusion de contenu à partir d’un média traditionnel sur d’autres plateformes et généralement électroniques comme l’Internet et le cellulaire.

Exemples à partir de l’imprimé :
les articles de La Presse disponibles sur leur site Internet et les articles du Journal de Montréal disponibles sur Canoe ; l’avantage de l’extension de l’imprimé sur Internet permet l’ajout de document audio-visuels accompagnant les textes, de blogues des journalistes.

Exemples à partir de la radio :
Le contenu des animateurs peut être diffusé tel quel en temps réel ou au moment où l’internaute le décide sur le site Internet de la station, les meilleurs moments de la semaine peuvent être écoutés en rediffusion ; il y a aussi la possibilité d’ajouter  des entrevues en exclusivité et/ou intégrales, et la possibilité de télécharger des informations ou de la musique.

Exemples à partir de la télévision :
Recevoir en exclusivité via son cellulaire des messages précédant la diffusion d’une émission de télé comme Tout le monde en Parle le dimanche soir à la SRC, extension de la participation aux téléspectateurs du Banquier à TVA via l’Internet.

 Méthodologie de sondage :
Ad Hoc a procédé à un sondage téléphonique auprès de 504 répondants âgés de 18 ans et + entre les 18 et 25 juin 2007 et, en voici quelques résultats aux questions suivantes :

Le profil des consommateurs multiplateformes :

Québec

RF 80K$+

18-34

univ.

Possèdent un ordinateur à la maison et ont personnellement accès à Internet

58%

89%

70%

77%

Possèdent un ordinateur à la maison avec accès à Internet + un cellulaire

36%

63%

46%

50%

Possèdent un ordinateur à la maison avec accès à Internet + un cellulaire vidéo

12%

27%

20%

16%

Possèdent un ordinateur à la maison avec accès à Internet et + un MP3

21%

35%

39%

26%

Possèdent un ordinateur à la maison avec accès à Internet et + un MP3 vidéo

7%

16%

13%

10%

Possèdent un ordinateur avec accès à Internet + un cellulaire et + un MP3

14%

28%

13%

21%


Perception globale à l'endroit du multiplateforme :

 

Très intéressant

Assez intéressant

Peu intéressant

Pas du tout intéressant

Le fait de pouvoir d'avoir accès au contenu télévisuel sur Internet ou sur son cellulaire

 26%

 41%

 16%

17%

Parmi les 66% de ceux qui trouvent très intéressant ou assez intéressant (67%) le fait de pouvoir d’avoir accès au contenu télévisuel sur Internet ou sur son cellulaire :
 78% sont âgés de 35 à 44 ans et 74% de 18 à 34 ans.


Bénéfices perçus du multiplateforme :

 

Très intéressant

Assez intéressant

Peu intéressant

Pas du tout intéressant

Le fait d'avoir accès à différentes plateformes leur procurant différents avantages


17%


32


25%


25%


Parmi les 49% de ceux qui trouvent très intéressant et assez intéressant (17% + 32%) les avantages générés dû au fait d’avoir accès à plusieurs plateformes,
 60% sont âgés de 35 à 44 ans
 54% entre 18 et 34 ans
 et 57% ont fait des études universitaires


 

Très intéressant

Assez intéressant

Peu intéressant

Pas du tout intéressant

La possibilité de regarder une émission en direct, en différé ou à l'avance

 25%

 35%

 23%

 17%

Parmi les 60% de ceux qui trouvent très intéressant ou assez intéressant (25% + 35%) le fait d’avoir la possibilité de regarder une émission en direct, en différé ou à l’avance,
 71% sont âgés de 18 à 34 ans
 et 65% sont des hommes.

 

Très intéressant

Assez intéressant

Peu intéressant

Pas du tout intéressant

La possibilité de regarder une émission en partie et de la reprendre ultérieurement

 32%

 31%

 17%

 19%

Parmi les 63% de ceux qui trouvent très intéressant ou assez intéressant (32% + 31%) le fait d’avoir la possibilité de regarder une émission ultérieurement,
 77% sont âgés de 18 à 34 ans


Connaissance et utilisation des applications multiplateforme et leur appréciation :

 

Connaissance

Utilisation au cours des derniers 12 mois

Satisfaction
(très + assez)

Intentions prochains 12 mois
(certain + probable)

Regarder des émissions de télé en direct à partir de votre ordinateur

68%

24%

87%

30

Regarder des émissions de télé en différé à partir de votre ordinateur

60%

29%

88%

34%

Obtenir des compléments vidéos à une émission de télé

45%

15%

96%

20%

Regarder des extraits de télé à partir de votre téléphone cellulaire

56%

0,8%

--

9%

Télécharger du contenu spécifique à l’émission de télé sur votre téléphone cellulaire

61%

13%

91%

12%

Envoyer des commentaires en direct durant l’émission par messagerie texte

64%

14%

86%

14%

Écouter des émissions de radio en direct à partir de votre ordinateur

76%

51%

91%

43

Télécharger des émissions pour les écouter sur votre lecteur MP3

58%

21%

98%

29%

Ouverture par rapport au multiplateforme :
4% sont ouverts et 12 % sont assez ouverts mais parmi ces 16%, 29% ont un revenu familial de moins de 40K$ et 21% sont âgés de 18 à 34 ans
27% sont peu ouverts mais 55% ne sont pas du tout ouverts

L’impact de ces nouvelles technologies sur les médias traditionnels :

 

Très en accord

Plutôt en accord

Plutôt en désaccord

Très en désaccord

J'écoute plus souvent la radio sur mon lecteur MP3 ou sur mon ordinateur que sur mon poste de radio

10%

6%

63%

4%

Je regarde plus souvent du contenu vidéo sur Internet qu'à la télévision

8%

9%

22%

59%

Je lis plus souvent les journaux sur Internet qu'en format papier

21%

15%

19%

45%

Je passe plus de temps sur Internet qu'à regarder la télé

21%

15%

19%

45%


On remarque que les répondants dans toutes les catégories des colonnes "très en accord" ou "plutôt en accord", sont surtout des hommes âgés de 18 à 34 ans.

À retenir du multiplateforme :

Profil :
- une réalité bien implantée et intégrée chez bon nombre de Québécois et une croissance à prévoir
- incontournable pour rejoindre les mieux nantis, scolarisés, les hommes et les 18-34 ans

Perception globale : favorable et intérêt palpable

Bénéfices clairement perçus

Connaissance assez élevée et utilisation très variable selon le mode d’utilisation

Appréciation :
- une satisfaction très élevée et des intentions variables
- défi : contenu pertinent se démarquant dans un contexte de foisonnement

Impact : un glissement progressif à la faveur des nouvelles plateformes électroniques, en particulier Internet.

À surveiller : les 12-17 ans qui sont actuellement très branchés et qui sont les cibles de demain…


-------------

Tendances médias 2.0

 par Mike Hess, directeur de la recherche internationale, OMD New York

Le groupe médias international OMD a procédé à un sondage dans 17 pays de 10 langues différentes dans le but de connaître les effets des nouvelles technologies sur leurs habitudes médias et les implications sur les choix de stratégies médias possibles pour maintenant, mais aussi dans le but d’anticiper l’avenir.
Pour se faire, une méthodologie originale a été développée à l’aide de scrapbooks ; chacune des unités familiales sondées devait coller des images qui les représentent et qui expriment leurs valeurs les plus importantes.

Résultats :
- Spending time together value openess and communication
- Media & technology are essential to their lives
- More wire or wireless than ever

Ceux qui utilisent Internet au foyer constituent les cibles les plus intéressantes et les plus prometteuses dans le futur pour les marketers. Dans les 17 pays sondés, Internet et les nouvelles technologies sont présentes et fournissent de l’information à l’infini tout en exigeant la participation, donc l’implication de l’utilisateur.

La définition de la famille a changé.  Il n’y a plus un seul modèle ; plusieurs sont désormais acceptés selon le pays d’origine et les habitudes en cours. De la famille traditionnelle - papa au travail, maman à la maison et les enfants à l’école – nous sommes passés au mélange des genres : les couples sans enfants, la garde partagée, 8 grands-parents, l’adoption internationale, etc., mais l’idée de la famille demeure. La preuve : près de 70% des familles canadiennes considèrent que souper ensemble est important.

Conséquence des nouveaux patterns familiaux mais aussi de leur engouement pour les nouvelles technologies : tous les membres de la famille ont désormais leur mot à dire dans les décisions d’achat pour la famille mais particulièrement les enfants; les plus vieux et le plus jeunes sont maintenant plus proches à cause de l’accès plus facile et à la portée de tous ou presque, des moyens de communications.

Sans faire fi des autres médias qui ont leur rôle spécifique dans les moyens et la façon de rejoindre les consommateurs, Internet est désormais la source d’information la plus importante  dans le monde moderne et les pays émergeants (plus on est familier plus on est réceptif), et le futur offrira encore plus de technologies que les planificateurs médias ne peuvent tout simplement plus ignorer.


-------

Vous souhaitez réagir à cet article? N'hésitez pas à nous envoyer vos commentaires ou suggestions à l'adresse suivante : [email protected]
 

 


  

Les médias - Révolution tous azimuts
12 septembre 2007

  

 
 
   
Le CDMQ est membre du Droits de reproduction et de diffusion réservés; ©2005 CDMQ | Contactez-nous | Maître toilier